Stunfest 2012 !!! Complet:)

Le Weekend du 13 au 15 avril 2012 se tenait le grand Festival dédié au rétrogaming, jeux de combat, jeux indépendants, alternatifs. L’association 3 Hit Combo et tous ses partenaires ont fait salle comble : « on en a même refusé ! » Aymeric Lesné, président de l’association 3 hit Combo.

Tour d’horizon entre bornes d’arcades pour tous, superplay (un espace avec une mini-scène sur laquelle des joueurs montreront leurs compétences en matière de jeu vidéo, commentées en direct), conférences passionnantes, concerts à en faire pâlir les plus dubitatifs, le freeplay fait émerger des passions, des émotions. Et chaque années depuis 8 ans, on en redemande…

Des pro-gamers mêlés avec des amateurs, ça donne de l’entraide, de la modestie, et bien évidement une ambiance vraiment conviviale. Le Stunfest commence la journée de bonne heure avec un café-croissant ou coca-mars et ça repart, oublié les soucis, trois jours et parfois trois nuits… de folie.

Nous voici à la huitième édition, souvenir de la maison de quartier La Touche qui a toujours soutenu le Stunfest et accueilli les deux premières éditions. Aujourd’hui, « 3 Hit Combo s’associe à l’amicale des étudiants de l’Insa et investit la halle Francis Querné! 2 000 m², plus une salle de 200 m² dédiée aux concerts et conférences ». Extrait du site du Stunfest.

Les bornes, les tournois
Un goût de nostalgie plane sur le Stunfest quand on passe les portes d’entrée. Des bornes d’arcade et des consoles de jeux vidéo pour le rétro. Plaisir que petits et grands de 7 à 77 ans partagent.
L’asso 3 hit combo c’est d’abord des jeux de combat. Et oui !! de la compétition entre joueurs passionnés et souvent acharnés. Aujourd’hui le Stunfest accueille des joueurs internationaux : Américains, Japonais, Israéliens, et autres nationalités se rejoignent à Rennes.
« Le Stunfest est désormais reconnu par les joueurs comme le championnat de référence en Europe » comme le précise le site du Stunfest

Les conférences
Salle noire, odeur de café réchauffé, ambiance geek-intello, vous voici plongé dans les débats qui se sont tenus lors des trois jours du Stunfest. Les questions soulevées par tous, qu’ils soient novices ou passionnés ont posé les jeux vidéos comme vecteurs de lien social, démarche artistique, ou encore comme précurseurs de stratagème politique…
Parmi les intervenants, le philosophe Mathieu Triclot, auteur de Philosophie du Jeu Vidéo. Ainsi que Usul, Coeur de Vandale que l’on regarde chaque semaine dans les chroniques 3615 Usul, et Speed Game. Sans oublier le Joueur du grenier qui, dédicace oblige, était bien présent et assailli d’interviews.

Les concerts
De plus en plus déjantés, les concerts des artistes deviennent des performances artistiques et des démonstrations d’excellence dans les domaines du pixel art et de la musique.
Moment d’échappées sonores…
http://stunfest.3hitcombo.fr/programmation/concerts/

La team, les bénévoles
Le Stunfest, c’est trois jours avec 8 mois de préparation, environ 150 bénévoles sans qui le festival n’existerait pas. Le Stunfest, c’est des galères, c’est de la fatigue, mais c’est évidement des passionnés, des amitiés, de l’entre-aide et que du bonheur.
Cette année, le Stunfest c’est :

  • 5000 visiteurs sur trois jour
  • 500 invités, associations et intervenants

Des vidéos réalisées par une équipe de bénévoles motivés, hyper compétents, et surtout infatiguables.
Un grand merci à eux et à tous.
http://www.dailymotion.com/3hitcombo#video=xq5hsu

Pour finir, une vidéo qui va vous plongé dans le jeu, son ambiance, sa compétition, son décalage et sa bonne humeur.
Reportage de GameKult.
Journaliste : Frédéric LUU, Stéphane Bouley
Réalisation : Stéphane Bouley
http://www.youtube.com/watch?v=JnJXS2VzE3w&feature=youtu.be&a

Les commentaires sont clos pour ce post.

Image preload Image preload Image preload Image preload Image preload